Comment se lancer enfin à tourner des vidéos sur ses réseaux sociaux



Pourquoi doit-on faire des vidéos sur ses réseaux sociaux ?

 

Aujourd'hui on est trop nombreux sur les réseaux sociaux pour communiquer comme on l’a toujours fait, et faire des vidéos est le bon moyen de se démarquer. Faire des vidéos permet à votre audience de voir votre personnalité. En vidéo vous ne pouvez pas vous cacher longtemps derrière ce que vous voulez bien montrer, et c’est très bien parce qu’aujourd’hui on a cruellement besoin de connecter avec notre audience.

 

Mais alors qu’est-ce qui vous bloque ? Pourquoi vous n'osez pas vous lancer en vidéo ?

Quand je vous croise, vous avez toujours des alibis, des excuses, pour ne pas faire de vidéos : le matériel, la lumière, le fond… Mais c’est surtout que vous n’aimez pas l’image que vous renvoyez, vous manquez de confiance en vous.

Je vais donc essayer de vous donner les conseils pour enfin sauter le pas des vidéos.

 

La 1ère chose, n’attendez pas d'être prêt

Je sais que c’est facile à dire comme ça, mais quand j'ai fait mes premières vidéos, lancé mes premiers directs, j'avais à peine déménagé, mon studio n'était pas prêt et mon fond c'était mon bureau, … Ce que je veux vous faire comprendre c’est que vous ne pouvez pas être parfait, et encore moins dès la première vidéo, c'est impossible.

Lorsque vous avez commencé votre métier, la première chose que vous avez réalisé n’était pas parfaite, mais au fur et à mesure vous vous êtes amélioré, et c’est exactement le même principe avec les vidéos.

 

Vous allez faire des petites actions imparfaites qui vont vous donner de l'expérience, et c’est cet apprentissage qui va vous donner de la confiance. Si vous voulez avoir confiance il faut faire des choses qui vous font peur. Je vous le dis souvent : "si quelque chose fait peur c’est que quelque part ça vous attire", dans le cas contraire vous n’y prêteriez même pas attention. 

 

La 2ième chose, n'ayez pas peur de déplaire

Souvent quand vous tournez une vidéo, je vous vois dire « je ne peux pas dire ça comme ça », « je vais plutôt le dire comme ça », vous vous dites "il faut que je sois pro", que j’utilise certains mots pour répondre à des codes en particulier. Mais quand vous faites cela, que vous essayez d’entrer dans un moule, finalement vous attirez à vous des gens qui ne vous correspondent pas.

 

66 % des achats se décident émotionnellement.

L’émotion va arriver par un rapport humain, par un trait de personnalité, … on va s'attacher à vous et à votre produit par rapport à une émotion particulière. Si c'est une émotion « fake », une émotion qui n'est pas la vôtre, alors l'attachement émotionnel ne se fera pas.

Donc arrêtez de chercher à l'extérieur ce qu'il vous faut pour faire vos vidéos, c’est-à-dire : arrêtez de vous comparer, et arrêtez de faire ce qui se fait déjà.

Pour trouver le ton à employer, l’attitude à avoir dans vos vidéos, il faut cherchez à l’intérieur, en vous.

 

« Soyez-vous même les autres sont déjà pris. »

 

Si vous êtes-vous même il n'y a pas de raison de déplaire. Si vous déplaisez quand même, tant mieux, ça éloignera de vous les personnes qui ne vous correspondent pas. 

 

La 3ième chose, laissez la vente de côté

Vendre, vous stresse, vous fige, vous transforme en "commercial"... Donc pour vos premières vidéos laissez la vente de côté. N'essayez pas de me vendre un produit, cela viendra après.

En faisant cela, vous allez solidifier votre message de fond : Pourquoi vous faites ce que vous faites ? Et c’est là où vous allez créer des liens émotionnels et rassembler votre audience. Pour ce point je vous renvoie vers un de mes précédents direct : « Pourquoi commencer par votre pourquoi ».

 

La 4ième chose, PARLEZ à votre meilleur(e) ami(e)

Souvent quand on tourne une vidéo, on a du mal à se détendre, on a tendance à se regarder à se parler à soi-même et là on est perturbé. Pour vous détendre, imaginez que vous parler à votre meilleur(e) ami(e). Car... quand vous parlez à votre meilleur(e) ami(e) vous parler avec les mains, vous êtes convaincus de ce que vous dites... et vous souriez !

Oubliez que c'est un futur client qui vous voit et l'authenticité va venir naturellement. 

 

Faire des vidéos : étapes par étapes

Ok... mais pour sauter le pas,  voici mes astuces, petit pas par petits pas !

Faites des vidéos à vos proches

Première astuce : à partir d'aujourd'hui, à chaque fois que vous avez un message à faire à quelqu'un de votre famille, ne lui envoyez pas de message texte : filmez-vous !

Un anniversaire, vous le souhaitez en vidéo, vous voulez dire à votre fils de rentrer à l'heure ou à votre fille que vous lui avez laissé les clefs quelque part,  faites-le en vidéo. Déjà vous allez voir qu'ils vont être surpris positivement, et ça va vous habituer à votre fameuse image. Plus vous allez vous voir et plus vous allez vous habituer à votre image.

Faites des vidéos en story

Une fois que votre regard sur vous-même a un peu changé, vous allez tenter en story. Alors pas trop de filtres s'il vous plaît parce que vous allez vous habituer à une fausse image de vous. Pas besoin de faire quelque chose de long, un « bonjour je commence ma journée », « bonne journée à tous », … le but c'est de commencer à parler à la caméra et, de continuer à vous habituer à votre image mais cette fois ci avec le retour des gens. 

Courte vidéo postée à notre audience

Par la suite, on peut se lancer en faisant une vidéo courte pour un post. Par exemple en ce moment vous pouvez faire une vidéo pour donner les détails de votre click and collect, où les gens peuvent commander, comment récupérer leurs articles, comment vous contactez, …

 

Faites un direct sur votre page

Et enfin il y a les directs !

Ils font peur, mais finalement ils sont beaucoup plus faciles que les vidéos. Pourquoi ? Parce que dans les directs on sait qu’on ne peut pas recommencer, contrairement aux vidéos. On a également des gens qui nous regardent, voir qui nous répondent, et quelque part c’est plus facile de se projeter dans une interaction. Le plus stressant dans les directs, ce sont les premières secondes, le temps de lancer le direct, le sujet, et d’y inclure de l’énergie... mais on respire un bon coup et go !

 

 

Vraiment l’idée c’est d’y allez-y petit à petit, de déconstruire votre peur pas à pas et de vous déculpabiliser par rapport à votre image : faites-vous confiance !


Question/Réponse

À quel point il faut préparer la vidéo ?

Un simple plan, sans phrases à lire, juste de quoi vous retrouver dans ce que vous devez dire. Plus ce sera préparé, écrit, moins vous paraitrez naturel. Vous pouvez quand même rédiger votre texte mais dans ce cas il faudra le relire plusieurs fois, le dire à haute voix plusieurs fois avant de vous lancer, sans antisèches, pour que ça est l’air naturel.


Écrire commentaire

Commentaires: 0